Centre de recherche sur l'espace sonore et l'environnement urbain - UMR 1563 "Ambiances architecturales & urbaines" CNRS / Ministère de la culture / Ecole nationale supérieure d'architecture de Grenoble

accueil
présentation
thématique
équipe
publications
enseignement
centre de documentation
réseau International
contact / accès
español english
échos
 
 
 

 

 

 

Anthony PECQUEUX
Sociologue, chargé de recherches CNRS

Docteur en sociologie de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (2003)

Contributeur HAL : http://hal.archives-ouvertes.fr/aut/Anthony+Pecqueux/

email : pecqueux.a@grenoble.archi.fr

Contributeur HAL : http://hal.archives-ouvertes.fr/aut/Anthony+Pecqueux/
Page Academia : https://ambiances.academia.edu/anthonypecqueux
Blog : http://lcv.hypotheses.org/author/anthonypecqueux

 

Publications

 


Thématiques de recherche

• Ecologies sensibles urbaines
• Ethnographie de la perception & de l’action
• Participation urbaine
• Bruits / sons / musiques en ville

 

Principales activités de recherche & d’enseignement

• Co-rédacteur en chef de la Revue Internationale Ambiances (ambiances.revues.org)
• Chargé de séminaire à l’EHESS
• Membre du Comité de rédaction de la revue Culture et Musées
• Membre du Comité de pilotage du Réseau International Ambiances

Principales publications

 

Ouvrages


2009a, Le rap, Paris, Editions Le Cavalier Bleu (Idées reçues).

2009b, & Olivier Roueff (dir.), Ecologie sociale de l’oreille. Enquêtes sur l’expérience musicale, Paris, Editions de l’E.H.E.S.S. (En temps et lieux).

2007, Voix du rap. Essai de sociologie de l’action musicale, Paris, L’Harmattan (Anthropologie du monde contemporain).

Direction de revues à comité de lecture

***

2015, (dir. avec Olivier roueff), « Ecouter de la musique ensemble », Culture & Musées n° 25, Actes Sud.

2012 [à paraître], (dir.), « Les bruits de la ville », Communications n° 90, Ed. du Seuil.

***

Direction d’actes de colloques avec comité de lecture

2008, & J. Cheyronnaud (éds.), Musique / Patrimoine : des expériences culturelles urbaines, Marseille, Ehess / Cnrs (Shadyc), http://centre-norbert-elias.ehess.fr/document.php?id=557.

2006, avec O. Roueff et alii (dir.), L’expérience musicale sous le regard des sciences sociales, Marseille, Ehess / Cnrs (Shadyc), http://centre-norbert-elias.ehess.fr/document.php?id=736.

***

Articles dans des revues avec comité de lecture

2014, « Retrouver la face par la participation. Ethnographie de la fragile élaboration d’une œuvre d’art par des adolescents dans un quartier populaire », Participations n° 9, p. 125-148.

2013,  «  Tempesta sonora o fuoco di campo sonoro. Do The Right Thing, interazione e ascolto musicale (in) publico = Sonic storm or sonic field fire: Do the Right Thing, interaction and music listening in public », Rivista Studi culturali, vol. 10 n°1, p. 53-70.

2012a & b « Introduction : Les sons de choses, bruits de la ville » & « Les affordances des événements », Communications n° 90 op.cit.

2012c « Pour une approche écologique des expériences urbaines », Tracés n° 22 (« Ecologiques. Enquêtes sur les milieux humains »).

2010, « Paris à l’oreille », Critique n°757-8 (« Vivement Paris ! »), p. 593-607.

2009a, « Les ajustements auditifs des auditeurs-baladeurs. Instabilités sensorielles entre écoute de la musique et de l’espace sonore urbain », Ethnographiques.org n° 19 (« Ethnographier les phénomènes sonores ») : http://www.ethnographiques.org/2009/Pecqueux.

2009b, « Embarqués dans la ville et la musique. Les déplacements préoccupés des auditeurs-baladeurs », Réseaux n° 156 (« Usages des services mobiles multimédia »), p. 49-80.

2008a, « Les cultures visuelles des auditeurs-baladeurs », Lieux Communs, n° 11 (« Cultures visuelles de l’urbain contemporain »), p. 42-57.

2008b, « Des voix violentes, immorales… et politiques. A propos de quelques conditions énonciatives pour une chanson politique (le cas du rap français) », Eidôlon n° 80 (« La chanson politique en Europe »), P.U. de Bordeaux, p. 31-40.

2004a, « La violence du rap comme katharsis : vers une interprétation politique », Copyright volume ! Autour des musiques populaires, 3 (2), Ed. Mélanie Séteun, p. 55-70 (en ligne : http://volume.revues.org/1959).

***

Chapitres dans des ouvrages avec comité de lecture

2014, « Tordre l’attention. Ajustements perceptifs en situation », in Yves Citton (dir.), L’économie de l’attention. Nouvel horizon du capitalisme ?, La découverte, p. 219-228.

2013a,  « John Langshaw Austin, la perception et son ethnographie », in Paul-Louis Colon (éd.),  Ethnographier les sens, Paris, Petra, p. 43-70.

2013b, avec Jean-Louis Tornatore, « Morale et politique dans le monument historique. L’incendie du château de Lunéville », in Daniel Fabre (dir.), Emotions patrimoniales, Paris, Editions de la MSH (« Cahiers d’ethnologie de la France »), 2013.

2011a & b, « Sociologie de la mobilisation et de l’action patrimoniales : agir pour / sur le Château de Lunéville » & « Catalogue d’émotions patrimoniales. Le cas du Château de Lunéville, de son incendie à sa reconstruction », in N. Barbe, J.-L. Tornatore (dir.), Les formats d’une cause patrimoniale. Emotions et actions autour du Château de Lunéville, Les carnets du LAHIC (livre en ligne) n° 6, LAHIC / Mission Ethnologie, http://www.iiac.cnrs.fr/lahic/spip.php?rubrique56.

2009a, « Une catastrophe patrimoniale : l’incendie du Château de Lunéville », in C. Traïni (dir.), Emotions… Mobilisation !, Paris, Presses de Sciences Po, p. 121-139.

2009b & c, « Introduction » (avec O. Roueff) & « L’écoute-en-action : l’écoute de la chanson comme activité sociale », in A. Pecqueux, O. Roueff (dir.), op.cit.

2009d, « Politiques du patrimoine proche. Comment reconstruire le Château de Lunéville ? », in F. Cantelli, L. Pattaroni, M. Roca i Escoda, J. Stavo-Debauge (dir.), Sensibilités pragmatiques. Enquêter sur l’action publique, Bruxelles, Peter Lang, p.115-129.

2003, « Indifférence, attention, latéralité. Ethnographie d’un concert de rap », in C. Barril, M. Carrel, J.-C. Guerrero, A. Marquez (dir.), Le public en action. Usages et limites de la notion d’espace public en sciences sociales, Paris, L’Harmattan (Logiques politiques), p. 319-337.

2002, « Common partitions. Musical commonplaces », in A.-P. Durand (ed.), Black, Blanc, Beur. Rap Music and Hip-Hop Culture in the Francophone World, Lanham (Ml) / Oxford, Scarecrow Press, p. 33-44.

***

Vulgarisation


2009 (6/11) : « Faut-il s’appeler Brassens pour chanter ‘Mort aux vaches’ ? », Libération, p. 24 (cf. http://www.liberation.fr/culture/0101601434-faut-il-s-appeler-brassens-pour-chanter-mort-aux-vaches).

2008, « Le rap : stratégies rhétoriques et engagement. Entretien avec Anthony Pecqueux », Le Panoptique n° 37, septembre 2008, http://www.lepanoptique.com/sections/societe/le-rap-strategies-rhetoriques-et-engagement-entretien-avec-anthony-pecqueux/.

2003 (13/11), « Les mots de la mésentente entre Sarkozy et Sniper », Libération, p. 40 (www.liberation.fr/tribune/0101461003-les-mots-de-la-mesentente-entre-sarkozy-et-sniper).

 

 

***

 

ap

 

Directeur du laboratoire CRESSON

Directeur adjoint de l'UMR 1563 CNRS/MCC Ambiances architecturales et urbaines